France-Comics

Le forum de France-Comics
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comics du jour, bonjour

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivant
AuteurMessage
Céd

avatar

Nombre de messages : 14454
Age : 40
Localisation : Le Mans (ou presque)
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Mer 7 Fév 2018 - 2:48

Céd a écrit:
Allez hop, en vrac (parce que j'ai un retard monstre par ici et donc pas trop le temps de structurer un peu tout ça)...

Même baratin et c'est parti pour quelques avis supplémentaires...

Lus:

The Wicked + The Divine #1, 2 et 3.

Disons-le tout de suite: je n'ai clairement pas pris cette série pour le côté "pop-stars" du concept, mais bien pour son aspect "dieux de divers panthéons qui viennent inspirer les foules tous les 90 ans mais vont crever au bout de moins de 2 ans".
Et je l'ai prise aussi parce que Gillen, le gars qui a su écrire Thor (et "Kid Loki"... ou "Lokid"?) dans l'excellent Journey into Mystery!
Une merveille, rappelons-le.
Alors, certes, l'idée de TW+TD serait prétendument plus proche de son Young Avengers où il collaborait avec McKelvie...
Moui...
Bon, c'est vrai... Dans une certaine mesure, mais c'est vrai.
Bien plus proche de leur Phonogram (j'en ai déjà parlé ici? Non? Si? scratch ), indubitablement.
Enfin bref!
Je m'égare.
Je disais donc que dans une Angleterre actuelle, diverses jeunes personnes se révèlent être des réincarnations de diverses divinités.
Mais au lieu d'apparaître alors en armure, en toge, avec une tête d'animal ou que sais-je encore, ils deviennent des pop-stars dont l'apparence est diablement proche de certaines de nos stars à nous (j'avoue que je n'ai pas encore compris, ni cherché, à qui certains devaient ressembler).
Ils ne viennent pas déclencher des guerres, régner sur des pays ou foutre le bordel avec leurs pouvoirs (encore que...).
Ils deviennent des stars de la scène et les foules sont sous le charme, transportées, dans un état second.
Mais comme Achille, leur gloire est synonyme de vie très courte.
Et c'est là que le mystère se fait.
On ne sait quasiment rien de ce qui a eu lieu près d'un siècle auparavant.
Mais les jeunes gens une fois révélées comme étant des divinités savent qu'ils en ont pour peu de temps et le public le sait aussi.
Seulement voilà: certaines personnalités n'acceptent pas aussi facilement cet état de fait... ce qui a pour conséquences des rebondissements violents.
Qui a tué qui? Pourquoi?
Et tout un tas d'autres questions qui vous viennent au fur et à mesure que l'intrigue avance.
C'est donc de plus en plus prenant, d'autant que c'est vraiment bien écrit.
J'ai mis du temps à lire le premier tome.
Mais après avoir commencé, j'ai avalé les suivants et j'attends le prochain avec une hâte non dissimulée! bounce

Dirk Gently - Agence de détectives holistique.

Tout!
Absolument tout, du concept de base aux personnages et aux situations, tout est là pour que ce titre soit un carton.
Il l'est, si j'ai bien compris, en littérature. Et peut-être aussi en tant que série TV.
Mais là... Non, vraiment, non.
C'est une lecture curieuse que celle de cet album.
On sent le potentiel immense. On sent que cela doit être drôle tellement c'est barré.
Mais c'est là qu'on voit ce qu'est une mauvaise adaptation.
Le scénariste de la version comics a beau être un fan absolu qui sait partager sa passion pour cet univers, il ne sait absolument pas retranscrire cela dans en BD.
Cela commençait plutôt bien.
Ce simili-Docteur (si! Jusqu'au look...) et le concept de base nous charment illico... mais cela retombe assez vite.
Au point que la lecture en devenait fastidieuse, hélas.
Quel dommage... Quel gâchis...
Merci, tout de même, aux éditions Flamival pour nous avoir proposé cet album.
Il fallait tenter le coup.

Russian Olive to Red King.

Oui, comme vous le voyez, je passe d'un registre à un autre assez brusquement. Laughing
Là, je l'avoue: je ne suis pas certain d'avoir tout bien compris.
Mais une fois encore pour un projet du couple Immonen: c'est beau.
Evidemment, c'est avant tout beau grâce aux illustrations de Monsieur.
Mais le script et l'écriture de Madame ne sont pas en reste.
Ceci étant, c'est beau, mais ce n'est pas une lecture aussi facile que l'on pourrait le croire.
Je ne suis que rarement sensible à la poésie, surtout la poésie moderne (je préfère les classiques... et encore, je ne suis pas un public facile Laughing ).
Mais je sais reconnaître une certaine qualité.
Néanmoins, il faut bien le dire: sans l'art de Stuart, ça ne serait même pas la peine.
Le dernier chapitre, où la partie graphique est minime (pas absente, mais c'est tout comme), devient assez rapidement laborieuse à apprécier.
Pas une lecture pour tous et pas à lire à n'importe quel moment, je pense.

Five Ghosts #1, 2 et 3.

J'avais déjà parlé du premier tome.
Peut-être aussi du deuxième, mais j'en doute.
Qu'importe.
Il semble que nous avons là l'intégralité de la série publiée à ce jour.
Pas l'intégralité de l'histoire.
Il manque au moins un album supplémentaire.
Car s'il y a une succession d'histoires avec début et fin, il y a aussi un fil rouge, une intrigue générale.
Et cette dernière ne trouve pas sa conclusion, alors même que l'on finit sur un cliffhanger.
A moins que la série ne se soit poursuivie et je n'ai rien trouvé à ce sujet?
Passons...
Ladite série, donc, a des qualités évidentes: une idée assez originale dans un contexte pulp qui n'est pas pour me déplaire.
Nous sommes dans les années 30.
Le héros est un voleur d'artéfacts au passé tourmenté.
Mais, surtout, il est comme possédé par les fantômes de cinq personnalités fictives (ou pas) dont il peut utiliser les talents en fonction de ses besoins.
Cela va de Sherlock Holmes à Dracula en passant par Merlin, Robin des Bois et Miyamoto Musachi.
Petit à petit, on comprendra que sa relation avec les personnalités en question n'est pas si évidente.
Le héros se retrouve impliqué dans diverses aventures dignes des héros des fictions des années 30 tout en étant pourchassé par une mystérieuse société secrète dont on comprend bien qu'elle n'est pas des plus sympathiques (s'il y a des Nazis...).
Tout ça donne assez envie, non?
Mais voilà: outre le fait que la fin pourrait être aux abonnés absents, il faut bien dire que la série n'est pas parfaite.
Car l'auteur, Barbiere, s'emballe un peu, parfois, et cela peut céder à quelques facilités et manquer d'un peu de cohérence.
Le héros est finalement caractérisé de manière un peu trop légère, je pense; et les intrigues sont parfois elles aussi un peu faciles.
Toutefois, la série a un charme certain et, si vous en avez l'occasion, la lecture pourrait vous faire passez un moment sympathique.

Deadly Class #5.

Impossible de me souvenir si j'en ai déjà parlé ici.
Alors résumons ma pensée: à l'issue du tome 4, suite à une intrigue où les choses s'emballaient véritablement et prenaient enfin une direction qui me convenait franchement bien, Remender apportait une conclusion qui faisait mal.
Bref: c'était un fils de chacal puant qui m'avait bien eu. Laughing
Avec ce tome 5, fort de l'expérience des épisodes précédents et ayant encore mieux compris le concept réel de cette académie de tueurs bizarre, j'avais pris acte du changement et faisais connaissance avec les petits nouveaux, tout en retrouvant les anciens encore en jeu mais avec un statut un poil différent (oui, je sais: ma phrase est trop longue, mais c'est bien ainsi que cela s'est formé dans ma tête Laughing ).
Je prenais goût aux nouveaux rebondissements, aux nouvelles intrigues, etc.
Arrive le dernier épisode de l'album.
Et là, ce vil manipulateur sournois de Remender part sur une autre scène d'action pour mieux nous surprendre... et je n'en dirai pas plus.
Quel salopard! Laughing
Certes, il y avait un élément dans le tome précédent qui m'intriguait et me laissait penser que...
Mais là...
Si Remender doit passer un jour chez mon libraire, il faudra que j'apprenne à dire "fils de chacal puant" pour l'occasion. Twisted Evil
Allez hop, la suite, vite! bounce

Seven to Eternity #1.

Remender a certaines marottes dans ses séries, il faut bien le dire.
La famille, surtout le père, la souffrance, les choix difficiles...
J'ai déjà dû le dire: les comics servent à Remender pour faire sa psychanalyse, j'en suis sûr. Wink
Il y a aussi un côté Hickman, dans cette nouvelle série. Il ne nous explique pas vraiment le monde où l'action se déroule, on est plongé dedans et les concepts se suivent, à nous de nous accrocher pour comprendre de quoi il retourne.
C'est assez riche, le dessin d'Opeña y étant pour quelque chose.
Quel talent que le sien!
Je ne sais pas encore, à l'issue de ce premier tome, si j'accroche vraiment à cette histoire.
Mais Opeña à lui seul donne envie de continuer.
Alors...

Descender #4.

La série SF de Lemire et Nguyen se poursuit.
Moins de révélations dans cet album, mais des personnages qui évoluent. Tous, aucun n'étant oublié.
C'est du bon.
Lemire saura-t-il apporter une fin satisfaisante?

Justice League Anthologie.

Ah oui, on change encore brutalement de registre. Laughing
Voilà une anthologie qui m'a fait bien plaisir.
Ne serait-ce que pour les épisodes des années 80!
La Ligue du Satellite, je rêverais d'avoir des intégrales (ou archives) avec cette JLA.
Et puis quel plaisir d'avoir un épisode spécial de la JLI en plus.
Les épisodes plus anciens ou plus récents présents dans cette anthologie sont également très sympas.
Dans l'ensemble, c'est un bon choix assez représentatif de l'histoire de cette équipe.
Maintenant, j'ai vraiment pris mon pied sur les épisodes du milieu de l'album. Laughing

Moonshine #1.

Marre des comics de vampires ou de zombies?
Hé bien Azzarello vous propose les loups garous. Wink
Mais comme c'est du Azza avec du Risso, autant en faire une version gangsters des années 30.
Cela a un côté Angel Heart (film d'Alan Parker avec Rourke, De Niro et la belle Lisa Bonet, conseillé) dans l'ambiance étrange et malsaine, avec un héros malmené dont les souvenirs s'effacent bien vite à cause de l'alcool... ou d'autre chose.
Le scénario n'est pas encore bien développé, je trouve.
Mais l'ambiance est très forte et le dessin de Risso fait comme d'habitude sensation.
A suivre, on verra bien par la suite...

American Monster #1.

Azzarello, toujours... avec un certain Juan Doe au dessin.
On retrouve à nouveau le goût de l'auteur pour les intrigues polar, les personnages cassés, les salauds de partout...
Une montagne de muscles méconnaissable (ou trop reconnaissable, comme on veut) au corps brûlé débarque dans un patelin de l'Amérique profonde où se déroulent déjà diverses combines pas bien nettes et autres actes de violence.
Mais avec lui, on comprend très vite que cela va empirer.
C'est un peu le cowboy mystérieux qui arrive en ville pour une vengeance mais qui s'y prend petit à petit.
Alors si on ajoute les sous-intrigues des autres protagonistes, on comprend bien que c'est du polar glauque qu'affectionne tant Azzarello.
Mais ce n'est pas du Azza aussi inspiré que sur d'autres titres, soyons honnêtes.
ça se lit très bien. Mais cela demande à être davantage peaufiné.
On verra bien avec le tome 2... s'il y a. Wink

Animosity #1.

Autre titre sorti chez Snorgleux Comics et concept tout autre.
Je ne vais pas crier à l'originalité absolue: on a déjà eu quelques idées similaires.
Mais ici, c'est poussé sans doute un peu plus loin par Marguerite Bennett.
L'idée est simple: du jour au lendemain, tout le règne animal semble s'être éveillé, avoir pris conscience et être capable de parler notre langue.
Des chiens et chats de compagnie aux baleines dans l'océan ou pandas des zoos.
Bref, c'est la guerre totale entre les humains qui n'entendent pas accueillir les "nouveaux venus" comme étant égaux et ces animaux qui réclament des droits.
Ajoutons des humains dans le camp des animaux, des animaux voulant retrouver leur statut précédent plus facile, d'autres qui s'en moquent, etc.
Comment Jesse, une gamine de 11 ans, et son fidèle chien Sandor vont-ils s'en sortir au milieu de tout ça?
C'est ce que nous raconte l'auteur avec une certaine fraîcheur, une réelle réflexion... et une certaine naïveté, parfois.
On peut s'arrêter au fait qu'elle n'a sans doute pas bien perçu tous les tenants et aboutissants de son univers, qu'il y a certaines facilités.
Mais les qualités sont réelles et l'emportent sur les petits défauts.
On a assez envie de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soyouz
Admin
avatar

Nombre de messages : 23724
Age : 108
Localisation : une piste de décollage
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Mer 7 Fév 2018 - 8:58

Céd a écrit:

J'ai déjà dû le dire: les comics servent à Remender pour faire sa psychanalyse, j'en suis sûr.  Wink

Tu peux en être sûr : c'est un fait connu et avoué par l'auteur !

_________________
Je suis Charlie / "Fluctuat nec mergitur"

VIVE LA MAYENNE LIBRE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://france-comics.com
Rawhide Kid

avatar

Nombre de messages : 2643
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Mer 7 Fév 2018 - 13:09

Hulk #1 à 7 et Annual 1999: soit scénarisé par Byrne et dessiné par Garney.
J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi on ne force pas Byrne à dessiner ce qu'il scénarise même si le dessin de Garney est moins catastrophique que celui de Sears sur Spider-Woman à la même époque. Mais lorsqu'on voit le petit récap dessiné par Byrne dans le premier numéro, on voit bien ce qu'on perd.
Byrne opte pour une approche Horreur style Godzilla sur le titre, Hulk étant dévastateur et meurtrier. Les histoires font deux numéros sauf le fil rouge qui n'est toujours pas résolu au départ du scénariste. Dans l'ensemble, c'est pas mal surtout lorsqu'on, comme moi, ne connait réellement qu'un Hulk au moins raisonnable. Ici, pas de négociation possible avec lui.
L'Annual est un Chapter One qui revient sur les origines du personnage. Là encore, la plus grande faute de goût c'est d'avoir un autre dessinateur que Byrne. La modernisation de l'histoire est moins flagrante que sur son Spider-Man Chapter One , ça a même un petit côté suranné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soyouz
Admin
avatar

Nombre de messages : 23724
Age : 108
Localisation : une piste de décollage
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Ven 9 Fév 2018 - 1:45

SW 004 :
SW : je ne suis pas très fan de la fin de cette saga autour de Yoda. Je n'ai pas compris la portée philosophique du truc, et j'ai trouvé que ça se finissait en eau de boudin !
En plus, les dessins de Larroca ne sont pas terribles et la colorisation n'aide pas du tout (on dirait qu'ils ont collé une photo de la tête de Luke).
Aphra : pas le meilleur de Gillen. Fin un peu convenue en fait, et j'ai trouvé que les explications sur la station étaient un peu bordéliques ! Cela dit, ça bouge pas mal, et y a de l'aventure !
Dark Vador : ouais, alors .... les dialogues de Soule, c'est pas ça (surtout après Gillen, ça souffre de la comparaison). ça m'aide pas à renter dans une histoire, qui n'est pas terrible non plus, avec un Jedi qui agit comme un con (et puis qui sort d'où ne sait où et pourquoi, Soule s'arrangeant bien d'inventer des trucs pour gérer son intrigue), et finalement, la formation Sith de Vador n'est pour le moment pas très palpitante ...

_________________
Je suis Charlie / "Fluctuat nec mergitur"

VIVE LA MAYENNE LIBRE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://france-comics.com
Duke_Oliver

avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Ven 9 Fév 2018 - 13:21

Deadpool Vol.5 n°9 :

Deadpool : Nouvel épisode à l'humour doux/amer réussi de la part de Gerry Duggan & Matteo Lolli, en plein Secret Empire.
Spider-Man/Deadpool : Les deux derniers épisodes signés Joe Kelly & Ed McGinness. Si dans le fond cette énième baston à rallonge contre un ennemi monstrueux n'offre rien de neuf, et que le dialogue peut paraître lourd à la longue, le propos n'est finalement pas si mal développé. Et à la partie graphique, il faut avouer que McGinness en impose, c'est vraiment de toute beauté.
Deadpool Kills the Marvel Universe Again : Cullen Bunn & Dalibor Talajic surprennent par un dispositif inventif aux multiples couches réjouissantes, qui donne un ton aussi bien référentiel que tragique, et c'est très réussi.
Gwenpool : Christopher Hastings & Gurihiru y vont à fond dans le brisage de quatrième mur méta, c'est le sujet dans le fond et la forme ; un bonheur, et un dessin mignon et expressif craquant.
Cable : James Robinson & Carlos Pacheco font un travail propre, mais cette décompression extrême ne joue pas en leur faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinc259.forumactif.com/
Rawhide Kid

avatar

Nombre de messages : 2643
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Ven 9 Fév 2018 - 14:24

Hulk #8 à 11 (1999): Larsen, Ordawy et Garney remplacent Byrne au scénario.
On a une bagarre contre Wolverine suivie d'une autre contre the Thing. Pas très intéressant.
Les deux derniers numéros concluent le fil rouge. C'est moyennement fait (avec un personnage à la hauteur de Jar Jar Binks) sauf l'idée générale sur fond de partage du pouvoir de Hulk. Mais comme il est dit dans un numéro précédent, Banner a déjà eu plusieurs fois le choix d'abandonner Hulk mais a toujours eu une "bonne" raison de le récupérer, ce qu'il fait ici.
Au final, ce TPB Hulk by Byrne & Garney est moyen, avec des bonnes idées mais aux réalisations aléatoires. Dispensable en tout cas, les 8 petites pages dessinées par Byrne ne suffisant tout de même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gendar

avatar

Nombre de messages : 5797
Age : 37
Localisation : BelleGeek
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Sam 10 Fév 2018 - 14:24

Secret Empire 6 et 7 Selon les intrigues concernées, l'intérêt est plus ou moins discutable. Les teams Stark et Romanov étant les plus intéressantes. Les teams NY, Espace faisant du surpplace depuis un bon moment. Plus que 3 épisodes pour tout dépatouiller, curieux de voir comment Spencer va se dépatouiller de tout ça.

Ms Marvel #20 J'aiùe beaucoup comment la scénariste exploite le contexte Secret Empire pour continuer à questionner son héroïne et ses choix. Wilson a le même talent que Peter David pour réussir à utiliser les events pour faire avancer ses personnages et son intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdeg.tumblr.com/
Duke_Oliver

avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Dim 11 Fév 2018 - 17:44

Lu Avengers : L'Affrontement tome 1 'Bienvenue à Pleasant Hill' :

Même s'il est très fantaisiste et tiré par les cheveux, le pitch de Nick Spencer est particulièrement accrocheur. Surtout raconté de cette manière, avec un premier épisode, long et dense, où le lecteur est aussi perdu que le protagoniste. L'effet est réussi, et le dessin efficace de Mark Bagley ne gâche rien. Le deuxième épisode du même auteur est également de haute qualité, non sans humour, et illustré de main de maître par Jesus Saiz. Bref, c'est à la fois délicieusement rétro et remarquablement prenant, du tout bon. Arrivent ensuite les épisodes respectifs des deux séries Avengers. Le style de Ryan Stegman véhicule bien l'humour, par contre je suis moins fan de celui d'Adam Kubert (qui comme son frère va maintenant droit à l'essentiel sans daigner se fouler).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinc259.forumactif.com/
soyouz
Admin
avatar

Nombre de messages : 23724
Age : 108
Localisation : une piste de décollage
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Dim 11 Fév 2018 - 19:04

Avengers 007 :
Av : drôle d'épisode avec Fatalis, puisqu'il revient presque à du quotidien (pour un vengeur). Cela dit, la relation avec Nadia et Fatalis est plutôt intéressante. ça rappelle un peu la relation entre Fatalis et Valéria, mais plus en mode groupie (et c'est ça qui est drôle). Curieux de voir ce que ça va donner !
Champions : un bon épisode, qui se construit sur les évènements précédents, avec retournement de situation final plutôt sympa et pour lequel je me demande ce que ça va donner par la suite ! Et je trouve que Waid assure avec ces mômes, et en plus, je trouve que c'est une des séries la plus en phase avec son temps par ses thématiques !
Uncanny : Duggan range les jouets, et de manière assez sympathique !
Iron Man : du Bendis assez classique où on a 21 pages de mise en place, avec 1 dernière page de cliffhanger !
Av.1 : bon, bon ... j'avoue ne pas comprendre l'épitaphe du Sorcier pour l'Avengers X (et j'avoue que j'ai l'impression que ce nom tombe comme un cheveu sur la soupe). Une mini-série retcon qui aurait pu se tenir dans un annual rallongé .... au moins, c'est joli !

_________________
Je suis Charlie / "Fluctuat nec mergitur"

VIVE LA MAYENNE LIBRE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://france-comics.com
Céd

avatar

Nombre de messages : 14454
Age : 40
Localisation : Le Mans (ou presque)
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Lun 12 Fév 2018 - 0:03

Lus:

Batman - The Dark Prince Charming #1.

Batman dessiné par Enrico Marini, oui, j'avais envie de voir ça.
Batman écrit par Enrico Marini... un peu moins. Laughing
Oh, ce n'est pas une catastrophe.
L'histoire est assez classique, mais "classique" n'a jamais signifié "mauvais".
Ceci dit, on voit que c'est l'écriture d'un fanboy, pas d'un scénariste accompli.
Quelques failles et un manque d'originalité dans l'approche...
Mais bon...
On prend parce que c'est le Batman de Marini. Tout simplement.

Dark Night - Une histoire vraie.

Très joli!
Je ne parle pas seulement du dessin d'Eduardo Risso, très inspiré et plus varié que dans ses productions habituelles.
Je parle avant tout du récit de Paul Dini basé sur le drame qu'il a connu.
C'est son histoire. Certes romancée, mais on sent bien le vécu.
Heureusement, d'ailleurs, que cette histoire est romancée.
Cela passe mieux ainsi et c'est plus intéressant, je pense.
Mais cela la rend plus forte aussi, curieusement.
Il pourrait s'agir d'une histoire qui inspire d'autres personnes ayant vécu des drames du même ordre, peut-être.
En tout cas, même sans avoir connu pareil "incident", on est captivé par l'histoire et on compatit au sort de son auteur/protagoniste.

Black Magick #1.

Cela a tout d'une histoire policière de Rucka avec les divers policiers, leur caractère, leur façon d'aborder les choses...
Ou, du moins, on sent que Rucka a bien travaillé ces aspects.
Sans doute un quasi-réflexe. Cela donne un petit côté Gotham Central fort sympathique.
Seulement voilà: il ne s'agit pas d'un polar, ou du moins pas d'un polar comme il sait si bien les faire.
Rucka touche au surnaturel.
Ce n'est pas la première fois, me direz-vous.
Mais là, pas de divinité/super-héroïsme façon Wonder Woman.
C'est plus dans la même veine que Veil... mais en réussi, cette fois.
Car là, oui, il a manifestement bien travaillé son sujet et on sent qu'il maîtrise, qu'il sait où il veut aller et qu'il peut développer son histoire sur la durée.
Les bases sont solides.
L'héroïne est assez classique pour du Rucka (cela pourrait valoir le coup de regarder sa production dans son ensemble pour comparer ses personnages féminins).
Mais son passé et son entourage pourraient la rendre plus intéressante.
Surtout, l'histoire racontée a de multiples protagonistes et la facilité n'est apparemment pas de mise.
Tout semble possible.
Alors si, en plus, le dessin est assuré par une Nicola Scott qui montre toute l'étendue de son talent, cela n'en est que meilleur.

Les Gardiens de la Galaxie - Mère Entropie.

Jim Starlin réutilisant son Pip le Troll pour une histoire d'ordre cosmique illustrée par Alan Davis...
Je suis aux anges!
Oui, mais voilà...
L'association a vraiment tout pour me plaire, mais force m'est de reconnaître que le grand Jim Starlin n'est pas particulièrement inspiré.
Pire: le magistral Alan Davis non plus!
Bon, relativisons tout de suite: ce n'est pas mauvais et c'est bien loin d'être immonde (ben oui: Davis même peu inspiré, il conserve des bases).
Mais très franchement, on était en droit d'espérer mieux.
Les petits caméos du début font plaisir, mais on voit très vite que ce ne sera pas l'histoire du mois.
Quel dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rawhide Kid

avatar

Nombre de messages : 2643
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Lun 12 Fév 2018 - 12:36

Iron Man: Armors War II: par John Romita Jr et John Byrne.
C'est esthétiquement splendide. D'habitude, je râle parce que Byrne ne dessine pas mais là, ce n'est vraiment pas un problème. Largement ce que j'ai préféré de Romita Jr.
Côté scénar, c'est un peu là où c'est pas satisfaisant.
C'est appelé Armors War II et je me demande bien pourquoi. Certes, je n'ai pas lu l'arc d'origine mais c'est très injustifié.
Ensuite, il y a trois fils narratifs dont une qui reste à l'écart. Et, naturellement, c'est la plus intéressante avec le retour du Mandarin.
Sur ces trois fils, deux semblent résolus mais sans apporter toutes les réponses. C'est très frustrant et un peu inutile.
Le troisième prépare la suite qui promet d'être grandiose, mais voilà, Romita Jr ne fera que ces 9 excellents numéros avec Byrne et j'avoue que Paul Ryan m'intéresse beaucoup beaucoup moins.
Donc énorme frustration (surtout que Romita Jr est parti dessiner du Cable Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soyouz
Admin
avatar

Nombre de messages : 23724
Age : 108
Localisation : une piste de décollage
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Mar 13 Fév 2018 - 1:22

Secret Empire 001 : j'aime bien ce début, parce que ça ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe et c’est toujours assez dense (y a vraiment que 22 pages par épisodes ?), mais pas pour le plaisir de faire des dialogues ou des récitatifs ! Dans l'épisode 1, on est rapidement mis au parfum de la répartition des forces aux Etats-Unis ! Et la fin est assez terrible !
Bon, après, j'ai toujours pas compris (ou déjà oublié) comment le freluquet Steve Rogers était devenu Captain America (parce qu'il me semble, dans cette "réalité", qu'il meurent avant, Erskine ?).
Un autre truc que je n'ai pas pigé, c'est comment se faisait-il qu'il y ait autant de héros "terrestre" en dehors de Manhattan.
Ah, et le retour de l'Iron Man est assez inattendu, pour ma part ...
L'histoire autour de Bob est rigolote comme on aime (ou pas)
Brave New World : je ne suis pas fan des dessins. Pour l'histoire, j'attends de voir ce que ça va donner, parce que ce n'est pas inintéressant !
Cap Marvel : bon, bon ... je reste toujours sur la réserve pour cette série, même si l'entrée des nouveaux perso pourrait donner un coup de jus (après, l'introduction de ses perso est hyper classique)

_________________
Je suis Charlie / "Fluctuat nec mergitur"

VIVE LA MAYENNE LIBRE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://france-comics.com
Céd

avatar

Nombre de messages : 14454
Age : 40
Localisation : Le Mans (ou presque)
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Mer 14 Fév 2018 - 1:01

Rawhide Kid a écrit:
Iron Man: Armors War II: par John Romita Jr et John Byrne.
C'est esthétiquement splendide. D'habitude, je râle parce que Byrne ne dessine pas mais là, ce n'est vraiment pas un problème. Largement ce que j'ai préféré de Romita Jr.
Côté scénar, c'est un peu là où c'est pas satisfaisant.
C'est appelé Armors War II et je me demande bien pourquoi. Certes, je n'ai pas lu l'arc d'origine mais c'est très injustifié.
Ensuite, il y a trois fils narratifs dont une qui reste à l'écart. Et, naturellement, c'est la plus intéressante avec le retour du Mandarin.
Sur ces trois fils, deux semblent résolus mais sans apporter toutes les réponses. C'est très frustrant et un peu inutile.
Le troisième prépare la suite qui promet d'être grandiose, mais voilà, Romita Jr ne fera que ces 9 excellents numéros avec Byrne et j'avoue que Paul Ryan m'intéresse beaucoup beaucoup moins.
Donc énorme frustration (surtout que Romita Jr est parti dessiner du Cable Rolling Eyes )

Gros gâchis, Romita Jr. sur Cable alors qu'il était si bon sur Iron Man, on est bien d'accord.
Sacrée belle époque pour Stark, la période écrite par Byrne.
J'adorais!
Et même si Paul Ryan n'est pas du niveau de JRJr., j'aimais bien ce qu'il faisait (je sais: je suis seul), souvent avec les histoires de Byrne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred le mallrat

avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 44
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Mer 14 Fév 2018 - 11:04

C est Zola qui finit le projet renaissance avec les connaissances extraites de Erskine. Les alliés pensent qu il est repenti.
apres si tu parles de manhattan c est que d autres quartiers de NY sont libres... le bronx n est pas entierement dans Manhattan (Falcon, Misty), Ms Marvel est à Jersey... Hawkeye faisait le tour des USA.. widow est pas centré sur NY.. Parker était dans une filiale.. Stark est une IA.. les champions etaient dans un autre état..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kab
Admin
avatar

Nombre de messages : 15057
Age : 37
Localisation : entre l'espace et la terre
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Mer 14 Fév 2018 - 13:56

Céd a écrit:

Et même si Paul Ryan n'est pas du niveau de JRJr., j'aimais bien ce qu'il faisait (je sais: je suis seul), souvent avec les histoires de Byrne.
Paul ryan c'est très bien.

JrJr sur cable c'est le début de la fin je dirais pour lui, il enchaîne après avec son second run sur les X-Men, et c'est déjà beaucoup beaucoup moins bon que le premier.

_________________
Dieu est amour et Jesus change le beurre en vaseline. Dieu est in.
Parole de Thieffain repris par Benabar
Merci JS.

There is only one return and it ain't of the king, it's of the jedi.
Randall Clerks 2

"On est jamais tout seul quand on a un canard en plastique"
Le capitaine de l'Arche B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.france-comics.com
fred le mallrat

avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 44
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Mer 14 Fév 2018 - 14:23

Pas d accord sur Romita.. apres cable, il fait Punisher War Zone, le GR/Punisher/Wolvie qui sont quand même trés bons..
J aime aussi pas mal de son run sur Spidey, Thorion qui est sublime..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soyouz
Admin
avatar

Nombre de messages : 23724
Age : 108
Localisation : une piste de décollage
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Jeu 15 Fév 2018 - 0:35

D'accord avec Fred. En plus, sur Cable, j'ai trouvé JR² plutôt bien !

fred le mallrat a écrit:
C est Zola qui finit le projet renaissance avec les connaissances extraites de Erskine. Les alliés pensent qu il est repenti.

Ouais, donc ce que je en comprends pas, c'est pourquoi ils n'ont pas dupliqué la recette ! (Zola, aux States et repenti ? J'ai l'impression d'avoir oublié un épisode ! Embarassed )

fred le mallrat a écrit:
apres si tu parles de manhattan c est que d autres quartiers de NY sont libres... le bronx n est pas entierement dans Manhattan (Falcon, Misty), Ms Marvel est à Jersey... Hawkeye faisait le tour des USA.. widow est pas centré sur NY.. Parker était dans une filiale.. Stark est une IA.. les champions etaient dans un autre état..

IL s'est un peu loupé, Cap, pour le coup ! Laughing

_________________
Je suis Charlie / "Fluctuat nec mergitur"

VIVE LA MAYENNE LIBRE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://france-comics.com
kab
Admin
avatar

Nombre de messages : 15057
Age : 37
Localisation : entre l'espace et la terre
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Jeu 15 Fév 2018 - 8:52

fred le mallrat a écrit:
Thorion qui est sublime..
pour le coup oui. en même temps il voulait faire Thor, et il en a profité pour en faire sa carte de visite.

_________________
Dieu est amour et Jesus change le beurre en vaseline. Dieu est in.
Parole de Thieffain repris par Benabar
Merci JS.

There is only one return and it ain't of the king, it's of the jedi.
Randall Clerks 2

"On est jamais tout seul quand on a un canard en plastique"
Le capitaine de l'Arche B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.france-comics.com
Céd

avatar

Nombre de messages : 14454
Age : 40
Localisation : Le Mans (ou presque)
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Sam 17 Fév 2018 - 16:51

kab a écrit:
Céd a écrit:

Et même si Paul Ryan n'est pas du niveau de JRJr., j'aimais bien ce qu'il faisait (je sais: je suis seul), souvent avec les histoires de Byrne.
Paul ryan c'est très bien.

Dans mes bras! cheers

Encore une fois, nous sommes seuls contre le reste du monde, mon Kabou. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver

avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Dim 18 Fév 2018 - 13:08

Lu Wolverine : 'La chasse est ouverte' :

Cet album de la collection Marvel Deluxe regroupe l'intégralité de la série de Paul Cornell & Alan Davis. Le scénario de Cornell est globalement... bizarre ! Il mêle aussi bien des idées ridicules que des idées pertinentes. Dans tous les cas, c'est décompressé, les dialogues sont réduits au minimum, on peut avoir l'impression que ça aurait été mieux si ça avait été plus profondément exploré. Ce qui fait tâche, c'est surtout cette intrigue, certes au départ efficacement mystérieuse, mais carrément à côté de la plaque et ringarde, d'un simple virus extra-terrestre sans queue ni tête qui vient tout chambouler. Et puis, le fill-in de Mirco Pierfederici est franchement catastrophique, son dessin est vraiment limite, alors que ce qu'il doit illustrer semble capital. Heureusement, le lecteur se rattrape avec le style éternellement classe et élégant à chaque instant du génial Davis.

Lu Injustice : les dieux sont parmi nous 11 'Année 5 - 3e partie' :

La série continue sur ses acquis, et après tout ce temps, on en demande encore. Brian Buccellato sait mener sa barque efficacement. C'est toujours aussi trépidant, et le titre ne cesse de-ci de-là de prendre par surprise son lecteur. Rythme soutenu et rebondissements inattendus jalonnent le récit : c'est encore et toujours un vrai petit régal. Une proposition hors-continuité qui ne paye pas de mine, mais qui se révèle très attachante. Un produit dérivé qui mine de rien se trouve être un grand bol d'air frais. Les artistes sont loin d'être des grands noms de l'industrie, mais ils s'appliquent dans leur coin et ça reste bien sympathique, que cela soit Mike S. Miller, Xermanico ou Marco Santucci. Les couleurs sont pas mal non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinc259.forumactif.com/
kab
Admin
avatar

Nombre de messages : 15057
Age : 37
Localisation : entre l'espace et la terre
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Dim 18 Fév 2018 - 13:27

Céd a écrit:
kab a écrit:
Céd a écrit:

Et même si Paul Ryan n'est pas du niveau de JRJr., j'aimais bien ce qu'il faisait (je sais: je suis seul), souvent avec les histoires de Byrne.
Paul ryan c'est très bien.

Encore une fois, nous sommes seuls contre le reste du monde, mon Kabou.  Laughing

Et je ne comprends pas pourquoi.

Paul Ryan c'est un gros gros run sur les FF, les vengeurs, Namor, IM.

Visuellement c'est sublime, dynamique, régulier. Mets moi 1 Paul Ryan pour 10 David Finch ou Deodato Jr.

Par contre en fouillant quelques visuels, j'ai vu qu'il était mort en 2016, j'avais oublié ou personne n'en a parlé et je suis deg.

_________________
Dieu est amour et Jesus change le beurre en vaseline. Dieu est in.
Parole de Thieffain repris par Benabar
Merci JS.

There is only one return and it ain't of the king, it's of the jedi.
Randall Clerks 2

"On est jamais tout seul quand on a un canard en plastique"
Le capitaine de l'Arche B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.france-comics.com
soyouz
Admin
avatar

Nombre de messages : 23724
Age : 108
Localisation : une piste de décollage
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Dim 18 Fév 2018 - 22:09

Bah, pourquoi : il n'est pas aimé Paul Ryan ? Moi aussi je trouve ça très bien !

_________________
Je suis Charlie / "Fluctuat nec mergitur"

VIVE LA MAYENNE LIBRE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://france-comics.com
Fab29

avatar

Nombre de messages : 3971
Age : 41
Localisation : Brest même
Date d'inscription : 01/10/2012

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Dim 18 Fév 2018 - 22:55

c'est les fanboy ils aiment se croire unique. Eux contre le reste du monde Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver

avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Sam 24 Fév 2018 - 18:37

(Ah, là c'est mieux...)

Ballistic :

Oh le délire ! Glénat Comics sort en un album l'intégralité de la mini-série aussi confidentielle que remarquable. Le scénario est signé d'Adam Egypt Mortimer, un cinéaste indépendant de genre. L'homme crée là un univers exhaustif de science-fiction, où les idées aussi originales que barrées affluent à chaque case. C'est carrément incroyable, un foisonnement ininterrompu de concepts tous plus inédits les uns que les autres. Il faut le lire/voir pour le croire : ce titre iconoclaste est une véritable pépite. Inattendu, d'une inventivité et d'une densité immense de tous les instants. Ah oui, c'est dessiné par le toujours excellent Darick Robertson. Concerné et en forme, il ne mâche pas son travail, c'est du tout bon. Bref, vous l'aurez compris, s'il est certes difficilement définissable, Ballistic est une aubaine pour les amateurs de récits foisonnants et de déviances extrêmes. Rien ne nous a préparé à ça, et c'est tant mieux : voilà une nouveauté réellement autre, qui frappe par sa réflexion jusqu'au-boutiste. A dévorer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinc259.forumactif.com/
soyouz
Admin
avatar

Nombre de messages : 23724
Age : 108
Localisation : une piste de décollage
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   Lun 26 Fév 2018 - 0:00

Duke_Oliver a écrit:
(Ah, là c'est mieux...)

C'est à dire ?

_________________
Je suis Charlie / "Fluctuat nec mergitur"

VIVE LA MAYENNE LIBRE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://france-comics.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comics du jour, bonjour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comics du jour, bonjour
Revenir en haut 
Page 19 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amis du jour bonjour amis du soir bonsoir !
» Comics du jour, bonjour
» Amis du soir: Bonsoir! Amis du jour: Bonjour!
» Amis du soir, Bonsoir ! Amis du jour, Bonjour !
» Amis du jour, Bonjour. Amis du soir, Bonsoir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France-Comics :: Forum des lecteurs de France-Comics :: Question Comics-
Sauter vers: